Mo1- Les maillages adaptatifs, anisotropes et mobiles, méthodes et utilisations

Le maillage joue un rôle prépondérant en simulation numérique car il permet de discrétiser le système d’équations à résoudre (comme les équations de Navier-Stokes) et représenter la géométrie étudiée. Par conséquent, si on utilise un “mauvais” maillage alors on obtient une mauvaise solution ou une solution peu précise. Les méthodes d’adaptation de maillage permettent d’adapter le maillage à la géométrie et à la solution du calcul par le biais de critère d’erreur bien posé mathématiquement.

Par conséquent, l’adaptation de maillage permet de certifier les calculs en contrôlant l’erreur de discrétisation.
De plus, comme on peut établir analytiquement le maillage optimal – c’est-à-dire le maillage qui minimise l’erreur pour un nombre de points donné – elle permet aussi de réduire le temps de calcul et les besoins mémoire de la simulation.

Ces méthodes ont été appliquées avec succès en 3D sur des géométrie complexes pour des problèmes stationnaires, instationnaires et à géométrie mobile.

Dans le même domaine de discussion :

Mardi 10 avril - 9h00 - 12h00

Mo1- Les maillages adaptatifs, anisotropes et mobiles, méthodes et utilisations

F. ALAUZET, INRIA & F. PAINTENDRE, MBDA SYSTEMS
Résumé
Mardi 10 avril - 14h00 - 17h00

Mo2- Le futur de la simulation numérique pour des avions silencieux

C. BAILLY, Ecole Centrale LYON
Résumé