Mo1 – Quels modèles pour la V&V des IHMs aéronautiques ?

Mercredi 19 avril de 9h00 à 12h00

S. CHATTY,

ENAC

La révolution du smartphone a mis l’IHM moderne à portée de toutes les poches. Mais cela s’est fait au prix de l’adoption de méthodes d’ingénierie plus proches des méthodes agiles que de l’ingénierie des logiciels embarqués. Pour que l’IHM moderne trouve sa place dans les cockpits, il faut la réconcilier avec les méthodes à base de modèles. L’approche universitaire propose pour cela de dériver le code IHM depuis un modèle abstrait de la tâche de l’utilisateur. L’approche industrielle, facilitée par des percées récentes, consiste à outiller les méthodes itératives sur la base de nouveaux modèles théoriques du logiciel.

Dans le même domaine de discussion :

Mer. 19 avril - 9h00 – 12h00

Mo1 – Quels modèles pour la V&V des IHMs aéronautiques ?

S. CHATTY, ENAC
Mer. 19 avril - 14h00 – 17h00

Mo2 – Les oubliés de la conception en Interaction Homme-Machine

P. PALANQUE, UNIVERSITÉ PAUL SABATIER
Jeu. 20 avril - 9h00 – 12h00

Mo3 – Evolution des méthodes d’analyse de la sûreté de fonctionnement, quel rôle pour la méthode STPA ?

N. LEVESON, MIT - E. LEDINOT, DASSAULT AVIATION
Jeu. 20 avril - 13h30 – 16h30

Mo4 – Thermique dans les avions : le progrès par la simulation

P. ARBEZ, AIRBUS