Ma3 – Implémentation de matériaux en rupture : le cas du TiAl en aéronautique

Jeudi 20 avril de 9h00 à 12h00

P. SALLOT

SAFRAN TECH

Le développement de matériaux nouveaux, et de leurs procédés associés, est un processus long, couteux et itératif. Il nécessite bien souvent une modification profonde des pratiques de conception et des conservatismes, mais induit également une forte dépendance à la supply-chain existante. Ces aspects seront illustrés en s’appuyant sur les alliages intermétalliques à base d’Aluminures de Titane (TiAl) qui allient, sur l’intervalle de température (600-800 °C), propriétés mécaniques et rigidité élevées, bonne résistance à l’oxydation, ainsi que des densités faibles. Ces atouts, contrebalancés par une ductilité faible à l’ambiante et une mise en forme difficile, sont aujourd’hui exploités après des décennies de travaux à l’échelle laboratoire avant la qualification récente et réussie de deux nuances d’alliages sur des aubes de turbines basse pression pour moteurs civils. Le cheminement tortueux ayant conduit à l’achèvement de ces deux solutions industrielles sera explicité et mis en regard avec la multiplicité de la palette Matériaux/Procédés étudiée et développée depuis plusieurs décennies. Cela permettra enfin de discuter plus précisemment de la difficulté d’industrialiser les nouveaux couples matériaux/procédés innovants dans le milieu aéronautique, mais surtout d’offrir des perspectives concernant de nouvelles approches permettant d’accélérer ces développements.

Dans le même domaine de discussion :

Mer. 19 avril - 9h00 – 12h00

Ma1 – Vieillissements des matériaux composites

C. FUALDES, AIRBUS TOULOUSE - L. FIORE, HEXCEL
Mer. 19 avril - 14h00 – 17h00

Ma2 – Assurer la Qualité en Fabrication Additive

R. DENDIEVEL, INP Grenoble, LABORATOIRE SIMAP - E. BAUSTERT, VOLUM-E
Jeu. 20 avril - 13h30 – 16h30

Ma4 – Traitements de surface compatibles REACH

L. DONADILLE, UTC AEROSPACE SYSTEMS - C. ROSSIGNOL, LIEBHERR AEROSPACE